La problématique

Les différents confinements décidés en regard de la crise sanitaire ont affecté l'organisation du travail. Cette transformation fut d'autant plus brutale pour les différents acteurs qu'elle n'a pu être préparée, ni accompagnée, étant donné l'urgence de la situation. La Direction des Ressources Humaines désirait en percevoir les impacts sur les collaborateurs, quel que soit leur métier.

Par-delà les témoignages de chacun, il s'agissait d'identifier les ressentis et les besoins exprimés en regard de cette nouvelle organisation du travail. Cette phase de diagnostic à grande échelle alimentera les plans d'actions à même de répondre à la situation, et cela aussi bien au niveau individuel, collectif qu’organisationnel.

La solution

talk⁴ est la plateforme tout-en-un qui permet de :

  1. Diffuser auprès des collaborateurs un protocole à base de questions ouvertes en garantissant l’anonymat pour favoriser l’expression spontanée des participants.
    Les 1 600 participants ont produit 12 500 contributions en langage naturel.
  2. Traiter en temps court ce « brouhaha binaire » pour en extraire toutes les idées.
  3. Analyser directement sur la plateforme les résultats pour élaborer, en toute connaissance de cause, des actions qui répondent au mieux aux attentes de tous.

Les bénéfices

En favorisant l'expression libre de toutes et tous, mais surtout en se donnant les moyens d'en tenir compte et d'en rendre compte, la Banque renforce la cohésion sociale et l'engagement de chacun.

Moins d’un mois après la décision de lancer cette démarche, la Direction des Ressources Humaines en a restitué les résultats auprès du Comité Directeur et du Comité Social et Économique. La plateforme talk⁴ reste le support de restitution privilégié par la DRH, renforçant la transparence et la légitimité de ses dires auprès des différentes parties prenantes.