Mettre le groupe en mouvement

Le World Café est une pratique collaborative qui permet de faciliter le dialogue et le partage de connaissances et d’idées au sein d’un groupe, dans l’objectif de faire émerger une prise de conscience, ou de co-construire un plan d’actions opérationnel.

Dans un World Café traditionnel, on joue sur le déplacement des participants et les rencontres, l’espace est organisé en tables de 4 a 5 personnes, les participants passent de table en table pour analyser et discuter d’un sujet. Ils confrontent leurs idées ou enrichissent les propositions faites par les autres, table après table, chaque fois avec de nouveaux partenaires.

Ce processus, s’il est bien organisé, est intéressant parce qu’il permet un brassage d’idées important, et une vraie pollinisation des points de vue des uns par ceux des autres.

L’inconvénient est que la logistique nécessaire à son organisation physique ne permet pas de dépasser 60 à 70 participants.

Avec talk4, nous proposons d’utiliser cette méthode pour faciliter un vrai travail collaboratif au sein de groupes beaucoup plus nombreux (jusqu’a 500 personnes) qui vont interagir à distance.

C’est le rythme du questionnement qui va créer l’énergie, la restitution immédiate des réponses va soutenir l’interactivité.

Comme dans un World Café traditionnel, les participants sont invités à participer à des discussions successives impliquant chacune 20 à 50 personnes, chaque discussion étant guidée par un questionnement.

Une discussion = un talk= une table virtuelle de worldcafé. Au sein d’un talk, la restitution instantanée des contributions permet aux participants de réagir, corriger, voter, l’interactivité facilite la fertilisation des idées.

La synthèse des échanges de chaque talk est immédiatement disponible pour l’étape suivante du world café.

Grâce à un World Café digital talk4, vous pouvez, en quelques heures d’échanges intenses, partager une problématique complexe au sein de toute une organisation, en amont d’un plan stratégique par exemple, ou faire collaborer les parties prenantes d’un écosystème sans passer par l’intermédiaire de porte-paroles.

Contactez-nous
2018-08-24T14:07:41+00:00